Homéopathie: arnaque ou thérapie crédible ?

Homéopathie arnaque ou crédible




L’homéopathie est l’une des plus anciennes formes de tromperie pour les consommateurs en quête de traitements naturels pour les problèmes de santé qui les affectent.
L’homéopathie dupe les gens depuis 1814 et le gouvernement des États-Unis en a marre.
Il a été récemment décidé de mettre un frein à cette fausse thérapie, avec une nouvelle politique de la Federal Trade Commission, équivalent Américain de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ou DGCCRF.

La FTC va imposer aux fabricants de médicaments homéopathiques de présenter des preuves scientifiques fiables quant à leurs bienfaits sur la santé, si ils veulent les vendre aux consommateurs sur le marché américain.

L’homéopathie étant une pseudo-science, réunir des preuves sur l’efficacité de celle-ci risque d’être assez compliqué.

L’idée principale derrière l’homéopathie est qu’un extrait d’animal ou de plante qui cause des symptômes semblables à ceux dont souffre une personne peut guérir ces symptômes.
Un exemple: Puisque les oignons font pleurer les yeux et couler le nez, l’extrait d’oignon dilué est pensé pour guérir le rhume et le rhume des foins. Ainsi, les remèdes homéopathiques sur le marché sont des versions extrêmement diluées d’extraits de plantes ou d’animaux censés apporter un soulagement aux symptômes.

Le problème est que chaque fois que les chercheurs ont examiné les traitements homéopathiques, ils constatent qu’ils ne contiennent pas réellement des quantités traçables de la plante originale ou du matériel animal qu’ils étaient censé diluer.

La preuve est claire: l’homéopathie est une tromperie!

La communauté scientifique rejette l’homéopathie en bloc. Il y a eu de nombreuses études, des livres et des enquêtes démontrant que ce type de thérapie est une arnaque. Il y a tellement de preuves sur l’échec de l’homéopathie en tant que thérapie, que certains chercheurs en sont venus à la conclusion qu’il est temps d’arrêter d’investir du temps et de l’argent sur cette thérapie alternative et de rediriger ces budgets vers des traitements qui peuvent vraiment aider les gens.

L’examen le plus exhaustif des preuves de l’homéopathie a été effectué suite à une deamnde du gouvernement Australien. Sa conclusion: Le traitement ne fonctionne pas, et les gens devraient cesser de perdre leur temps, leur argent, et potentiellement leur santé avec une pseudo thérapie qui ne fonctionne pas.

Les Australiens ont trouvé de nombreux problèmes avec la recherche sur l’homéopathie. Pour commencer, bon nombre des études étaient mal conçues: elles n’incluaient pas suffisamment de participants pour avoir des résultats significatifs ou les chercheurs n’ont pas réussi à limiter le biais et le contrôle des facteurs de confusion.

Mais même les études de haute qualité ne constatent pas que l’homéopathie a mieux réussi qu’un placebo ou un autre traitement disponible pour une gamme de problèmes de santé, y compris l’asthme, l’anxiété, le syndrome de fatigue chronique, le rhume et les ulcères. Les études qui ont rapporté que l’homéopathie pouvait produire certains bienfaits pour la santé étaient si imparfaites et mal conçues qu’elles n’en devenaient pas fiables.

Cela signifie que non seulement les traitements homéopathiques ne fonctionnent pas mieux que d’autres médicaments, mais ils ont également échoué à faire mieux que les placebos. Ce n’est pas tout à fait surprenant, étant donné que la plupart des comprimés d’homéopathie et des potions sont essentiellement des pilules et des gouttes de sucre.

Mais cela ne signifie pas que les remèdes homéopathiques vont disparaitre…

Cette décision de la FTC est certainement un pas dans la bonne direction de sensibilisation sur le manque de preuves concernant les bienfaits de l’homéopathie sur la santé.

«C’est une véritable victoire pour la raison, la science et la santé du peuple américain», a déclaré Michael De Dora, directeur des politiques publiques du Center for Inquiry, un groupe de sensibilisation et d’éducation axé sur la science. « La FTC a pris la bonne décision de tenir les fabricants responsables des affirmations absolument sans fondement qu’ils font sur les produits homéopathiques. »

Mais cela ne signifie pas que ces «médicaments» disparaîtront des étagères des magasins. La FTC a seulement le droit de réprimer les allégations de marketing trompeuses, et si les fabricants de remèdes homéopathiques déclarent clairement que leurs produits ne sont pas fondés sur la science, ils peuvent encore les vendre. Comme l’explique la FTC:

Une allégation de médicament homéopathique qui n’est pas étayée par des preuves scientifiques compétentes et fiables pourrait ne pas être trompeuse si la publicité ou l’étiquette sur laquelle elle est faite précise:

  1. s’il existe ou pas des preuves scientifiques que le produit fonctionne
  2. si les revendications du produit sont basées uniquement sur les théories de l’homéopathie du 17ème siècle qui ne sont pas acceptées par la plupart des experts médicaux modernes.

A ces conditions, on achètera un produit homéopathique en connaissance de cause.

Espérons simplement que les consommateurs sont assez sages pour lire l’emballage qui va maintenant leur dire qu’il n’y a aucune preuve que le produit fonctionne.

Ceci dit les traitements homéopathiques existent depuis le 19ème siècle et cette arnaque n’est pas prête de s’arrêter de sitôt.